AccueilACTUALITEKiev attaquée par...

Kiev attaquée par des drones kamikazes

Kiev attaquée par des drones kamikazes

AFP / A. Messinis

Une série d’explosions ont été entendues successivement vers 06H35, 06H45 et 06H58 (05H35, 05H45 et 05H58 HB). Les sirènes d’alerte aérienne avaient retenti peu avant la première explosion.

«La capitale a été attaquée par des drones kamikazes», a indiqué sur Telegram peu de temps après les explosions le chef du cabinet de la présidence ukrainienne, Andriï Iermak.

Après les premières frappes, un journaliste de l’AFP a vu l’un de ces appareils s’abattre sur un immeuble, alors que deux policiers à genoux tentaient de l’abattre avec leurs armes de service.

Les attaques ont ciblé le quartier de Chevchtchenko, quartier résidentiel animé du centre de Kiev, selon le maire Vitali Klitschko, qui a demandé à la population de rester aux abris. Aucune information n’était donnée sur d’éventuelles interceptions de ces drones.

Le chef du cabinet de la présidence ukrainienne, Andriï Iermak a estimé lundi matin que ces attaques russes relevaient du «désespoir» et appelé à un soutien immédiat à la défense anti-aérienne ukrainienne réclamant «plus d’armes pour défendre le ciel et détruire l’ennemi».

Après les explosions, un feu s’est déclaré dans un immeuble non habité et «plusieurs immeubles résidentiels ont été endommagés», a ajouté le maire de Kiev, sans pouvoir fournir à ce stade de premier bilan.

’Défendre le ciel’

Lundi 10 octobre, des bombardements russes d’une ampleur inégalée depuis des mois avaient touché Kiev et d’autres villes d’Ukraine, faisant au moins 19 morts et 105 blessés et suscitant un tollé international. Ils avaient été lancés en représailles d’une énorme explosion qui a partiellement détruit le pont de Crimée, ouvrage symbolique et stratégique reliant le territoire russe à la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par Moscou. Kiev n’a ni admis ni démenti son implication.

Les frappes russes la semaine passée avaient visé des infrastructures essentielles ukrainiennes, en particulier les installations énergétiques du pays, souvent très loin du front.

Selon la présidence ukrainienne, des drones d’attaque livrés à la Russie par l’Iran avaient été utilisés pour ces attaques en plus de missiles.

En réponse aux bombardements de la semaine dernière, les plus importants depuis des mois, les alliés occidentaux de l’Ukraine lui ont promis plus de système de défense anti-aériens.

Vendredi depuis Astana, le président russe Vladimir Poutine s’était dit satisfait de ces frappes massives, et avait jugé que de nouveaux bombardements d’ampleur sur les villes d’Ukraine n’étaient pas nécessaires «pour l’instant».

La Russie est sur la défensive sur l’essentiel du front en Ukraine, reculant depuis le mois de septembre aussi bien dans le Nord, que l’Est et le Sud. Pour tenter d’inverser la tendance, Vladimir Poutine a ordonné fin septembre la mobilisation de centaines de milliers de réservistes, autrement dit des civils, pour aller au front.

Source AFP
Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Ordre du jour du Conseil des ministres du 19 avril 2024

Abonnez-vous à notre newsletter Courriel Inscriptions Conseil des ministres Membres du gouvernement Institutions fédérales Votre adresse e-mail est uniquement conservée et utilisée pour votre inscription à la newsletter, conformément au Règlement européen sur la protection des données personnelles. Lien...

Évoluer vers des soins de santé guidés par les besoins : temps forts de la conférence de haut niveau belge

Au sein de l’Union européenne, des moyens publics considérables sont investis pour répondre aux besoins des patients. Ils recouvrent le financement de la recherche sur des interventions de soins innovantes, des mesures incitatives pour encourager les entreprises (pharmaceutiques et...

Cop 29: l’Azerbaïdjan futur fournisseur majeur d’hydrogène vert pour l’UE

C’est apparemment le souhait de la Commission européenne, et de sa Commissaire à l’Energie, Kadri Simson. En juin 2023, la Commission avait annoncé vouloir subventionner la production d’hydrogène vert à l’étranger, le combustible d’avenir et qui s’invite depuis quelques...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.