Les liens de Garry Cartwright avec la propagande russe : enquête sur une affaire de désinformation à Bruxelles


25 juin 2024

Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des sites d’information EU Today et EU Reporter, est au centre d’une polémique sur la propagande pro-russe en Europe, dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Dans l’affaire du citoyen russe Kropachov, arrêté à la suite de raids menés dans les bureaux du Parlement européen à Bruxelles et à Strasbourg par des enquêteurs belges et français, le portail pro-russe « Voice of Europe » sous le domaine golos.eu a été ciblé.

Cartwright est suspecté d’avoir accepté de l’argent pour promouvoir des pays et des individus, soulevant des questions sur son intégrité journalistique. Sa femme, une Ukrainienne prétendant être membre des services secrets ukrainiens, est également impliquée. Elle utilisait cette fausse identité pour diffuser des messages pro-russes en prétendant qu’ils viennent de la part des Ukrainiens. Une source proche des services secrets ukrainiens indique à Entrevue qu’ils envisagent de la poursuivre pour usurpation d’identité.

Selon une enquête du très sérieux Politico, Garry Cartwright serait aussi suspecté d’avoir été un agent biélorusse, bien qu’il nie ces accusations, arguant n’avoir jamais reçu d’argent biélorusse. Cette affaire met en lumière les zones d’ombre du lobbying à Bruxelles. Malgré des efforts pour rendre le lobbying plus transparent, une grande partie de cette activité reste opaque, permettant à des individus comme Cartwright de brouiller les frontières entre journalisme indépendant et marketing politique.

En 2018, James Wilson, collaborateur de Cartwright, a interviewé des législateurs ukrainiens pour Bruxelles Express. Une partie de cette interview est ensuite apparue sur Brussels ThinkLab, un cabinet de conseil cofondé par Wilson, illustrant comment certains journalistes exploitent leur accès aux institutions européennes pour des intérêts privés.

L’affaire Garry Cartwright révèle les dangers de la désinformation et du lobbying opaque en Europe. Alors que l’Ukraine lutte contre l’invasion russe, la propagande et les manœuvres de désinformation menées par des acteurs comme Cartwright sapent les efforts de l’Union européenne pour maintenir une information libre et indépendante. La vigilance et la transparence sont essentielles pour protéger l’intégrité du journalisme et des institutions européennes.

Source : Entrevue.fr


Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Quartier Royale Sainte-Marie : les résultats de l’évaluation et les améliorations prévues

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de circulation, Schaerbeek s’est engagée dans un processus continu d’évaluation. Après plus d’un an et la fin de plusieurs chantiers, il est aujourd’hui possible de tirer un premier...

Visite de Travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne pour Renforcer la Coopération Sécuritaire

Le 26 juin 2024, le pôle DGSN-DGST a publié un communiqué concernant la visite de travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne du 24 au 26 juin 2024, à la tête d'une délégation sécuritaire du pôle. Selon ce communiqué : Cette...

Une brochure pour les stages d’été francophones

Avec le soutien de la CCA, le Service d’Accueil Extrascolaire de Schaerbeek (SAES) a édité une brochure qui reprend la majorité des stages et des projets qui auront lieu à Schaerbeek en juillet et en août 2024. Il s’agit d’un...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.