AccueilACTUALITEIsraël et le...

Israël et le Maroc un nouvel accord sur la coopération judiciaire

Dans une démarche visant à accélérer le rythme des processus de normalisation entre le Maroc et Israël dans le cadre des « Accords d’Abraham », un nouvel accord a été signé, incluant une « coopération juridique » entre les deux parties.

Dans la capitale marocaine, Rabat, le ministre israélien de la Justice Gideon Saar et son homologue marocain Abdellatif Wahbi ont signé un protocole d’accord de « coopération judiciaire », le nouvel accord s’inscrivant dans le cadre des « relations d’amitié et de coopération entre les autorités en charge de la justice dans les deux pays.

Le site internet de la chaîne « i24news » précise que Sa’ar a signé une « déclaration conjointe de coopération judiciaire entre les deux pays » avec son homologue marocain, afin de moderniser et numériser les systèmes judiciaires et la coopération entre les tribunaux…

Le site a souligné que la signature de l’accord est intervenue dans le but de « renforcer la coopération qui contribuera à l’avancement de leurs activités professionnelles ».

La chaîne a cité le ministre israélien disant : « Je vois une grande importance dans le renforcement des relations bilatérales avec le Maroc dans divers domaines politiques et dans le renforcement du dialogue entre les gouvernements d’Israël et du Maroc, dans tous les domaines politiques ».

Le chef du bureau de liaison israélien à Rabat, David Govrin, a indiqué que le ministre marocain de la Justice Abdellatif Wahbi a signé avec son homologue israélien, Gideon Sa’ar, une « déclaration conjointe de coopération judiciaire entre les deux pays, pour moderniser et numériser les systèmes judiciaires ». et la coopération entre les tribunaux »

Cela intervient quelques jours après l’annonce de la décision d’adopter certains conseils pour gérer les affaires de la communauté juive à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc.

Le ministre israélien de la Coopération régionale, Issawi Freij, est arrivé il y a quelques jours à Rabat, pour une visite qui comprenait une rencontre avec les ministres des Affaires étrangères Nasser Bourita et de l’Enseignement supérieur Abdellatif Mirawi et d’autres hauts responsables.

Il a été récemment noté que le Maroc, qui a adhéré à l’accord de normalisation connu sous « les accords d’Abraham » , qui a été signé par les Émirats arabes unis et Bahreïn avec Israël à la fin de l’année 2020, a récemment franchi de nouvelles étapes pour développer cet accord, en signant de nombreux accords économiques, sécuritaires et militaires, après avoir échangé des ambassadeurs.

La semaine dernière, le chef d’état-major de l’armée Israëlienne, le général Aviv Kochavi, s’est rendu au Maroc, dans le cadre du renforcement de la coopération militaire, lors d’entretiens qu’il a eus à Rabat avec plusieurs hauts responsables du royaume. deux parties, dont la vente par le Maroc de drones israéliens.

Il a également annoncé, lors de la visite, que des préparatifs étaient en cours pour construire un cadre de coopération stratégique entre les deux armées, ce qui représente un précédent, le premier du genre, entre une armée arabe et Israël.

A Rabat, en novembre 2021, le ministre de la Défense Benny Gantz a signé un protocole d’accord pour réglementer les relations sécuritaires avec ce pays arabe.L’accord prévoyait notamment une coopération entre les services de renseignement, le développement de liens industriels, l’achat d’armes et des entraînements communs.

L’accord prévoyait l’acquisition facile par le Maroc d’équipements de sécurité israéliens de haute technologie, en plus d’une coopération en matière de planification opérationnelle et de recherche et développement.

 

Lahcen Hammouch

Publicitéspot_img

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Résultats de l’adjudication OLO du 20/03/2023

L'Agence fédérale de la Dette communique qu'elle a accepté les offres à l'adjudication de ce jour pour un montant total de EUR 3.902 milliards. Ce montant est réparti sur les lignes de la façon suivante : OLO 0.80 % 22/06/2027...

La femme d’un prêtre orthodoxe est accusée avec Poutine d’avoir expulsé des enfants ukrainiens

La Cour pénale internationale de La Haye a accusé Poutine et l'ombudsman des enfants du président de la Fédération de Russie, Maria Lvova-Belova, de crimes de guerre. Un mandat d'arrêt a été lancé contre les deux. L'accusation...

Modernisation de l’état civil | News.belgium

Concrètement, il s’agit de différentes dispositions réparatrices relatives, en particulier, à l’utilisation de la Banque de données des actes de l’état civil (BAEC). Il s’agit par exemple de réparer des oublis du législateur lors de précédentes modifications législatives ou...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.