AccueilACTUALITEInfos-diversUne participante au...

Une participante au #SoShe Festival 2021 témoigne

En 2021, Marie-Agnès Djaté a participé au #SoShe Festival avec l’envie de créer un projet d’entreprise. Grâce à cette participation, elle a s’est inscrite à la formation Entrepren’HER en 2022. Partie de rien, mais avec beaucoup de motivation et un objectif en tête, son projet prend forme petit à petit. Elle nous raconte son expérience. 

Dans quel projet d’entreprise vous êtes-vous lancée ?

Marie-Agnès Djaté : À la suite de la formation découverte au #SoShe Festival 2021, j’ai décidé de créer une entreprise de création de casques de vélo ou de skate, modulable en fonction de la morphologie de la tête et de la coiffure. Ce projet me tient à cœur, car j’ai moi-même fait du skate et du roller derby. C’était difficile pour moi de trouver un casque adapté à ma coiffure.

Pourquoi avoir voulu lancer votre entreprise ? 

M.-A. D. : Actuellement, je suis salariée, mais mon objectif principal, c’est d’être indépendante et entrepreneuse. J’ai toujours voulu me lancer dans un projet, avec toute l’expérience que j’ai pu accumuler en tant que salariée. Je suis également l’exemple de mon père, qui a créé son entreprise il y a 34 ans. Depuis toute petite, j’observe comment il se démène en tant qu’entrepreneur.

Le festival vous a-t-il aidée dans la création du projet ?

M.-A. D. : La formation m’a beaucoup aidée. On y apprend tous les rouages de la création d’entreprise. On apprend aussi à trouver une idée de projet, en fonction de ses intérêts propres. J’ai également pu rencontrer beaucoup de femmes inspirantes, des futures entrepreneuses comme moi et d’autres qui ont déjà des projets très aboutis. Dans le monde de l’entreprise, les femmes sont encore très minoritaires. Ce genre d’évènement est très important et respecte aussi nos envies en tant que femmes.

Où en est votre projet ?

M.-A. D. : Actuellement, je suis en train de chercher des ingénieurs design pour créer des prototypes. J’essaie aussi de trouver une usine située en Union européenne, avec laquelle je pourrais collaborer.  

Avez-vous d’autres partenaires pour ce projet ?

M.-A. D. : Pas encore, mais si des étudiants ou professionnels en design sont intéressés par le projet, ils peuvent me contacter ! madjate@gmail.com

Quel conseil avez-vous pour les Schaerbeekoises qui souhaitent participer au #SoShe Festival ? 

M.-A. D. : Il faut se lancer, ne fut-ce que pour avoir des inspirations. Personnellement je suis une grande timide, mais cette formation m’a permis de rencontrer beaucoup de personnes. Il faut saisir toutes les opportunités et sans cesse se former et s’informer.

INFO

Source link

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Caucase-Sud : un accord de paix avant la fin de l’année ? Il faut y croire

C’est Charles Michel, l’encore actuel Président du conseil européen, qui s’était engagé à tout faire pour parvenir à un accord de paix définitif entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Plus de trois ans ont passé depuis la déclaration tripartite sous égide...

Le “Schaerbeekologue” a encore frappé : Léon Verreydt sort un 7e livre

Citoyen d’Honneur de la commune depuis 2007, Léon Verreydt est connu pour sa grande collection de cartes postales et de photos qui racontent l’histoire de Schaerbeek. Auteur d’un 1er livre sur Schaerbeek en 1997, il sort son 7e ouvrage...

Participation inédite des mineurs de 16 ans et plus aux européennes !

La commune de Schaerbeek a répondu positivement au projet "Adopter un isoloir", mis en place par le Bureau de liaison du Parlement européen en Belgique, en coopération avec Visit.Brussels et le Commissaire du gouvernement bruxellois chargé des relations avec...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.