AccueilACTUALITEInfos-diversAbandon d’animaux :...

Abandon d’animaux : On dit non !

Chaque année, à l’approche de la période estivale, un constat s’impose: de nombreux citoyens abandonnent leurs animaux pour voyager, sans en mesurer les conséquences. Or, ceci constitue une infraction grave. Commune amie des animaux, Schaerbeek sensibilise les citoyens à ce sujet via une campagne de communication.

Un citoyen sensibilisé en vaut deux

De nombreuses associations constatent en effet une recrudescence des abandons d’animaux lors des vacances d’été. C’est pourquoi, cette campagne est à nouveau lancée dans cette volonté de soutenir les refuges et associations qui en subissent les conséquences. Le but est de sensibiliser les citoyens à ce sujet en leur rappelant qu’un animal est un être vivant, doté de sentiments et d’émotions, et que l’abandon est un crime et un acte de maltraitance sévèrement puni par la loi. Tout acte d’abandon d’un animal avec l’intention de s’en défaire dans l’espace public constitue en effet une infraction grave susceptible de poursuites pénales ou administratives (lourdes amendes, emprisonnement).

Exception pour des raisons de santé 

Si pour une raison de force majeure (maladie du propriétaire, allergie, incapacité financière de subvenir aux besoins de l’animal), un citoyen devait néanmoins se séparer de son animal domestique.  Il existe des possibilités « d’abandon légal ». Pour ce faire, le citoyen doit s’adresser tout d’abord à un refuge ou à une association de protection des animaux, devra justifier l’abandon de son animal et apporter des informations utiles le concernant (carnet de santé, vaccinations, stérilisation, caractère, histoire, …) afin de faciliter son adoption future.

Un animal pour la vie

Pour rappel, acquérir un animal est une décision qui ne peut se prendre à la légère car elle implique de grandes responsabilités qui engagent pour plusieurs années. Vivre avec un animal de compagnie demande en effet du temps et implique un certain coût. Il faudra notamment installer confortablement l’animal, veiller à son bien-être, le nourrir, l’éduquer, lui procurer les soins dont il a besoin, dans certains cas l’identifier et l’enregistrer ou encore lui offrir des moments de jeux. Il est donc impératif de bien prendre le temps de mûrir la décision d’adopter un animal avant de se lancer.

Source link

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Quartier Royale Sainte-Marie : les résultats de l’évaluation et les améliorations prévues

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de circulation, Schaerbeek s’est engagée dans un processus continu d’évaluation. Après plus d’un an et la fin de plusieurs chantiers, il est aujourd’hui possible de tirer un premier...

Visite de Travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne pour Renforcer la Coopération Sécuritaire

Le 26 juin 2024, le pôle DGSN-DGST a publié un communiqué concernant la visite de travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne du 24 au 26 juin 2024, à la tête d'une délégation sécuritaire du pôle. Selon ce communiqué : Cette...

Les liens de Garry Cartwright avec la propagande russe : enquête sur une affaire de désinformation à Bruxelles

25 juin 2024 Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des sites d’information EU Today et EU Reporter, est au centre d’une polémique sur la propagande pro-russe en Europe, dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Dans...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.