AccueilbudgetChiffres du budget...

Chiffres du budget économique 2023

La croissance économique, encore à 3,2% en 2022, devrait ralentir à 1,0% cette année puis se redresser légèrement à 1,3% en 2024. L’inflation a culminé à 9,6% en 2022, devrait revenir à 4,4% en 2023 et rester encore assez élevée, à 4,1%, en 2024. Après une hausse exceptionnelle de 101 000 emplois en 2022, 50 000 emplois seraient créés en 2023 et 40 000 en 2024. Ce sont les principales conclusions des nouvelles prévisions économiques du Bureau fédéral du Plan pour la période 2023- 2024.

Une récession à l’échelle européenne a été évitée de justesse malgré le choc des prix de l’énergie de 2022. Toutefois, la croissance économique reste faible en Europe au second semestre 2023. Les exportations subissent l’essoufflement du commerce mondial, dû en partie à une réorientation de l’intérêt des consommateurs en faveur des services domestiques après les restrictions liées au Covid. La croissance économique dans la zone euro est estimée à 0,7% en 2023. La Belgique, contrairement à l’Allemagne et aux Pays-Bas, a pu éviter une récession grâce à l’importance de son secteur des services et aux indexations automatiques des revenus qui ont soutenu le pouvoir d’achat. Ceci compense le recul des exportations. Le PIB belge devrait croître de 1,0% en 2023, et l’emploi progresser de 50 000 personnes.

En 2024, l’économie européenne devrait profiter d’une reprise du commerce mondial et d’une consommation des ménages plus dynamique, stimulée par un ralentissement de l’inflation et des augmentations des salaires. La croissance du PIB de la zone euro remonterait ainsi à 1,1%. Dans ce contexte, les exportations de la Belgique devraient repartir à la hausse, tandis que la croissance de la demande intérieure serait pratiquement stable. En conséquence, la croissance attendue du PIB belge se monte à 1,3% et irait de pair avec la création de 40 000 emplois.

L’inflation en Belgique est retombée à 4,1% en août 2023, venant d’un pic à 12,3% en octobre 2022. Cette baisse se poursuivrait jusqu’en octobre. En raison de l’augmentation récente des prix internationaux du pétrole et du gaz, l’inflation repartirait à la hausse en novembre pour ne refluer qu’au second semestre de 2024. En moyenne annuelle, l’inflation est prévue à 4,4% en 2023 et 4,1% en 2024.

La croissance économique a été revue à la baisse de 0,3 point de pourcentage en 2023 comme en 2024 par rapport aux perspectives de juin dernier du Bureau fédéral du Plan. Cette révision est principalement due à une détérioration de l’environnement international. De plus, la révision à la hausse de l’inflation pèse sur la dynamique de la consommation des ménages en 2024.

Lien de la source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

« Defending Democracy: Ensuring Freedom in Romania Amidst Socialist Government Abuses »

Romania must remain a free country, where the voice of the people is heard and respected. The socialist government in Bucharest must respect the laws, the Constitution and the Romanians' right to vote freely. The Socialist Prime Minister of...

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à Bruxelles, dans un hôtel appelé le « Palais du marquis d’Assche », du nom de son premier propriétaire.  Le bâtiment a été construit entre 1858 et...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de l’UE – représentants du monde politique, académique, de la société civile et du secteur privé – la conférence a examiné comment l’intégration du concept de...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.