AccueilACTUALITEUn tribunal ukrainien...

Un tribunal ukrainien a condamné l’ancien métropolite Yoasaf de Kirovgrad pour avoir justifié l’occupation russe

L’ancien métropolite de Kirovgrad Joasaf (Guben) de l’UOC, ainsi que le secrétaire du diocèse, le père Roman Kondratyuk, ont été condamnés à trois ans de prison avec une période probatoire de deux ans par le tribunal de district de Kropyvnytskyi. Ils sont accusés d’inciter à la haine religieuse et de justifier l’occupation russe des territoires du sud et de l’est de l’Ukraine. Ils l’ont fait à l’aide de documents écrits, de livres russes et d’instructions orales à leurs pupilles sacerdotales. Selon l’acte d’accusation, le métropolite Yoasaf faisait partie du cercle étroit du patriarche de Moscou Cyrille et a exécuté ses ordres d’inculquer aux chrétiens de son diocèse des sentiments de soutien à l’occupation russe et d’hostilité à l’État ukrainien et à ses actions pour la défense de son la souveraineté. Il l’a fait en présentant ses activités pro-russes comme une défense de l’Église canonique en Ukraine, et l’importation de littérature russe sur ce sujet dans son diocèse a augmenté surtout en 2021, l’année précédant l’invasion russe.

« Comprenez-vous la relation de cause à effet liée à vos actions concernant la distribution de ces livres ? Le juge Serhiy Ozhog a demandé aux religieux accusés. L’ancien métropolite de Kirovgrad a répondu succinctement : « J’admets ma culpabilité et je ne dirai rien de plus.

Le métropolite Yosaf et le secrétaire du diocèse de Kirovograd ont été condamnés en vertu de la partie 2 de l’art. 28 et partie 1 de l’art. 161 du Code pénal ukrainien (violation de l’égalité des citoyens en fonction de leur appartenance raciale, nationale, régionale, de leurs convictions religieuses, de leur handicap et pour d’autres motifs, commise par un groupe de personnes dans le cadre d’un complot préliminaire).

Les deux ne purgeront pas effectivement leur peine, mais devront se présenter périodiquement pour être enregistrés auprès des autorités de probation.

Leur défense peut faire appel de la condamnation dans les trente jours.

Le métropolite Joasaf a été libéré de son poste métropolitain en novembre 2022, puis le synode St. The UOC a été motivé par la détérioration de sa santé. Dans le même temps, la direction de deux autres diocèses a été modifiée – dans la région de Soumy et dans la région de Kharkiv, alors que leurs métropolitains fuyaient vers la Russie.

Lien source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

La Thaïlande persécute la religion ahmadi de paix et de lumière. Pourquoi?

La Pologne a récemment offert un refuge à une famille de demandeurs d'asile thaïlandais, persécutés pour des raisons religieuses dans leur pays d'origine, ce qui, selon leurs témoignages, apparaît très différent de l'image d'une terre paradisiaque pour les touristes...

La lutte du Pakistan pour la liberté religieuse : le cas de la communauté Ahmadiyya

Ces dernières années, le Pakistan a été confronté à de nombreux défis concernant la liberté religieuse, notamment en ce qui concerne la communauté Ahmadiyya. Cette question est revenue sur le devant de la scène suite à une récente...

Empowerment van reacties op religieuze haat: een oproep tot actie op 8 maart

In een wereld waar de vijandigheid jegens religieuze minderheden voortduurt, is de behoefte aan krachtige reacties op religieuze haat nog nooit zo urgent geweest. De plicht van staten om gewelddaden en discriminatie op grond van religie te voorkomen...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.