AccueilACTUALITEDe plus en...

De plus en plus de cas dans les classes : « l’école peut devenir une source de contamination »

24/01/2021

Mise à jour le 25/01/2021 à 06h28
belgaimage 172106720 full
Belga / D. Waem

Les écoles peuvent également devenir des sources de contamination, a averti dimanche le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, sur le plateau de l’émission «De Zevende Dag» (VRT). Un nombre croissant de cas y sont constatés.

«Nous devons bien réfléchir à la façon dont nous appréhendons les contaminations chez les enfants car, à un certain moment de l’épidémie, la vie à l’école peut elle-même devenir une source de contamination», a-t-il expliqué.

Les annonces de nouvelles contaminations ne doivent pas décourager la population, demande-t-il. «Ce que nous voyons, c’est une épidémie qui progresse sous la surface en plus de l’épidémie. On voit la croissance de variants, comme le variant sud-africain, face auxquels on ne sait pas avec certitude si les vaccins sont bien efficaces. Mais nous savons ce que nous devons faire: tester, tester, tester, isoler, et vacciner, vacciner, vacciner».

«D’une part, grâce à la campagne de vaccination, nous pouvons entrevoir la fin mais, de l’autre côté, avec les mutations, nous voyons resurgir le danger. Nous devons être rapidement sur la balle et continuer à appliquer les mesures: masques, lavage des mains, limitation des contacts et être très, très prudent», a-t-il ajouté.

La FWB ne suit pas la Flandre

Les efforts déployés actuellement sont nécessaires, notamment pour pouvoir maintenir les écoles ouvertes, a encore indiqué le ministre qui juge positivement l’action menée par le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts. «Ben Weyts a suivi un bon parcours jusqu’à présent», a-t-il dit.

La Flandre a décidé d’imposer une semaine de cours à distance dans le secondaire avant le congé de Carnaval. La Fédération Wallonie-Bruxelles n’a pas suivi le mouvement. «Les Flamands veulent toujours anticiper les décisions du comité de concertation. A chaque fois, ils essaient de nous influencer. Aujourd’hui, nous n’avons pas les chiffres qui nous permettent de dire qu’il faut deux semaines d’interruption», a expliqué le ministre-président francophone, Pierre-Yves Jeholet, invité du journal de RTL-TVi.

Plusieurs écoles fermées

Dans la partie francophone du pays, le nombre d’écoles fermées tourne autour de 4 ou 5, a-t-il précisé.

Au nord, la situation semble plus délicate. Le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, a évoqué deux foyers de contamination dans sa ville: l’un dans le quartier juif, l’autre dans deux écoles. Les mesures à prendre dans ces établissements scolaires sont actuellement en discussion.

Source Belga

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

La lutte du Pakistan pour la liberté religieuse : le cas de la communauté Ahmadiyya

Ces dernières années, le Pakistan a été confronté à de nombreux défis concernant la liberté religieuse, notamment en ce qui concerne la communauté Ahmadiyya. Cette question est revenue sur le devant de la scène suite à une récente...

Empowerment van reacties op religieuze haat: een oproep tot actie op 8 maart

In een wereld waar de vijandigheid jegens religieuze minderheden voortduurt, is de behoefte aan krachtige reacties op religieuze haat nog nooit zo urgent geweest. De plicht van staten om gewelddaden en discriminatie op grond van religie te voorkomen...

Défi : Livraison ciblée d’un éditeur de génome (CIBLÉ)

Les progrès récents dans le technologie d'édition du génome Ce domaine a permis aux scientifiques de manipuler des séquences génomiques rapidement et efficacement. Malgré les progrès révolutionnaires dans ce domaine, plusieurs défis demeurent. Les technologies d’édition génétique...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.