AccueilACTUALITEPoutine et Zelensky...

Poutine et Zelensky se rencontrent à Paris pour mettre fin à la guerre en Ukraine

déc 2019

78304da12d40e94b7042ffa3c3036053d358595cPOOL / AFP / Thibault CamusLe président russe Vladimir Poutine, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le président ukrainien Volodymyr Zelensky devaient donner une conférence de presse conjointe

Le leader russe Vladimir Poutine a rencontré lundi son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky pour la première fois, lors d’un sommet à Paris visant à convenir de mesures pour mettre fin à cinq ans de conflit dans l’est de l’Ukraine.

Aucun accord de paix global n’est attendu de la réunion – médiatisée par le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel – mais les diplomates espèrent que le sommet contribuera à instaurer la confiance entre les deux hommes.

Des pourparlers à quatre reprises à l’Elysée ont été suivis de la toute première réunion bilatérale entre l’ancien agent du KGB, Poutine – au pouvoir depuis deux décennies – et l’ex-comédien Zelensky qui a remporté la présidence cette année, selon des sources présidentielles ukrainiennes et russes. .

Les quatre dirigeants devaient se rencontrer à nouveau au cours du dîner, avant une conférence de presse conjointe.

« Les dirigeants ont discuté du projet de déclaration et chaque clause est discutée de manière animée », a déclaré le chef de cabinet adjoint de Zelensky, Kyrylo Timochenko. « Il règne une atmosphère de travail et il n’y a aucun problème », a-t-il ajouté.

– Mesures concrètes –

Des milliers de personnes ont été tuées et un million ont fui leurs foyers depuis que les milices pro-russes de l’est de l’Ukraine ont lancé leur candidature à l’indépendance en 2014 – déclenchant un conflit qui a approfondi l’éloignement de la Russie de l’Occident.

e0333e36bb4e3dd3eaa257af912310869bd051a4AFP / Sébastien CASTERANUkraine: régions séparatistes et Crimée

Les séparatistes ont pris le contrôle des régions de Donetsk et de Lougansk peu après l’annexion par la Russie de la péninsule ukrainienne de Crimée.

La question de la Crimée, dont la saisie a donné un coup de pouce à Poutine dans son pays mais a conduit à l’imposition de sanctions internationales contre Moscou, n’est pas sur la table lors de ce sommet.

Les objectifs de la réunion comprennent l’acceptation de dissoudre les milices illégales, le départ de combattants étrangers de Donetsk et de Lougansk et l’Ukraine de reprendre le contrôle de sa frontière avec la Russie, selon une source présidentielle française.

Il est également essentiel de convenir d’un calendrier des élections municipales locales à Donetsk et à Lougansk en vertu de la loi ukrainienne, les deux régions bénéficiant d’un statut spécial – une idée connue sous le nom de formule Steinmeier.

– «Blessure purulente» –

Le Kremlin a fait savoir qu’il était prêt à travailler avec Zelensky, que Poutine a qualifié de « sympathique » et « sincère ».

Mais le dirigeant russe ne voudra pas non plus rentrer les mains vides et fera pression pour un assouplissement des sanctions.

b8fc034fd71cecf32216db3ff05f60d10d93cd84AFP / LUDOVIC MARINLe président russe Vladimir Poutine a indiqué qu’il était prêt à travailler avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré au groupe de presse Funke que « nous devons faire tout notre possible … pour faire avancer le processus de paix ukrainien », et a qualifié le conflit de « plaie purulente en Europe ».

Maas a félicité Zelensky pour avoir « donné un nouvel élan » aux pourparlers, ajoutant que « pour progresser dans les prochaines étapes difficiles, la Russie doit également agir ».

« Il reste le problème de la confiance entre les parties », a indiqué la source présidentielle française, qui a demandé à ne pas être identifiée par son nom. « Cela doit être créé avant de pouvoir avancer. »

– «Blessure de guerre» –

Le sommet de lundi est le premier du genre en trois ans et vise à mettre en œuvre les accords signés à Minsk en 2015 qui prévoient le retrait des armes lourdes, le rétablissement du contrôle de Kiev sur ses frontières, une plus grande autonomie pour Donetsk et Lougansk et la tenue de élections locales.

Le sommet est un événement extrêmement délicat pour toutes les personnes impliquées, mais en particulier pour Zelensky, qui est sous pression pour ne pas céder du terrain au Kremlin.

Environ 200 manifestants ont passé la nuit dans des tentes devant le bureau du président ukrainien, cherchant à faire pression sur Zelensky pour qu’il ne « capitule » pas devant son homologue russe.

eb0624b2f16f09db51d582ca9002e4f5f3257b56AFP / File / Evgeniya MAKSYMOVALe sommet est un événement extrêmement délicat pour toutes les personnes impliquées, mais en particulier pour Zelensky, qui est sous pression pour ne pas céder du terrain au Kremlin

Le leader ukrainien – qui est arrivé au pouvoir après avoir joué dans une comédie sur un enseignant qui devient soudain président – a pris un ton réaliste avant les pourparlers.

« Je veux revenir avec des résultats concrets, mais nous comprenons que nous ne pouvons pas tout avoir. La réunion est déjà une victoire. Depuis 2016, il n’y a pas eu de dialogue ».

Pour Macron, le sommet est la pièce maîtresse d’une politique étrangère de plus en plus audacieuse qu’il mène malgré des problèmes dans son pays, où les travailleurs des transports sont en grève depuis des jours dans un différend sur les réformes des retraites.

Macron, qui a choqué les alliés de l’OTAN le mois dernier en déclarant l’alliance « morte de cerveau », a clairement fait savoir que l’Europe avait besoin d’un partenariat stratégique avec la Russie.

Source AFP

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Dette de l’Etat fédéral à fin mars 2024

Communiqué de presse de l’Agence fédérale de la Dette:   A la fin mars 2024, la dette de l’Etat fédéral s’élevait à 522,771 milliards d’euros. La dette de l’Etat fédéral a ainsi augmenté de 2,11 milliards d’euros depuis février. En termes nets...

Invitation de presse: présentation du Centre d’analyse des risques climatiques et environnementaux

La création du nouveau centre belge d’analyse des risques climatiques et environnementaux vise à renforcer la résilience climatique et environnementale dans notre pays. Pour ce faire, le Centre a pour mission de produire des évaluations de risques indépendantes en...

Le Parlement adopte la réforme du marché européen de l’électricité | Nouvelles

Les mesures, composées d'un règlement et d'une directive déjà convenus avec le Conseil, ont été adoptées respectivement par 433 voix pour, 140 contre et 15 abstentions, et 473 voix contre, 80 et 27 abstentions. La loi protégera les consommateurs contre...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.