AccueilcocaïneSaisies de cocaïne...

Saisies de cocaïne au premier semestre

La production de cocaïne en Amérique latine continue d’augmenter, ce qui, combiné à la demande croissante de cocaïne en Europe, entraîne un problème croissant. Au cours des cinq dernières années, la quantité de cocaïne saisie en Europe n’a cessé d’augmenter. Les conséquences sont considérables : la disponibilité de la cocaïne a augmenté, les coûts sociaux et de santé montent en flèche, la violence liée à la drogue est en hausse et la créativité en matière de contrebande ne connaît pas de limites. Même la production de cocaïne dans les pays de l’UE est en augmentation.

Ces évolutions signifient que le port d’Anvers reste une plaque tournante majeure pour les importations de cocaïne. Malgré la diminution de la quantité de cocaïne saisie par rapport au premier semestre 2023, nous constatons que le nombre de saisies est resté pratiquement le même, ce qui indique que les contrebandiers ne réduisent pas leurs efforts. On ne sait pas encore s’il y a un effet des vases communicants.

Les chiffres montrent que le « rip-off » reste la méthode de contrebande la plus couramment utilisée. Celle-ci consiste à dissimuler de la cocaïne parmi des cargaisons légitimes. Par ailleurs, la dissimulation dans la cargaison en pontée et dans la construction du conteneur reste très répandue.

L’analyse de l’origine de la cocaïne entrant à Anvers révèle que la Sierra Leone est en tête de liste, suivie de la Colombie et de la République Dominicaine. D’importants efforts sont également déployés à la source, en Amérique latine, pour mettre fin à la contrebande. Au cours du premier semestre de cette année, les autorités locales ont déjà effectué 40 saisies, représentant un total de 15.826 kg de cocaïne à destination d’Anvers.

Afin de poursuivre la lutte contre la contrebande de cocaïne, deux autres scanners Mobix seront bientôt mise en service. Cela portera le total à cinq scanners mobiles et, si tout se passe comme prévu, ce nombre passera à neuf d’ici la fin de l’année 2024.

La Douane reste pleinement engagée dans la lutte contre la contrebande de drogues et la protection de la société contre ses effets néfastes.

Lien de la source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Conférence de presse sur la Fête nationale – Mardi 16 juillet 2024

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden, la ministre de la Défense Ludivine Dedonder et Madame Arlin Bagdat, présidente du Comité de direction du SPF Chancellerie du Premier Ministre, exposeront le programme des festivités organisées à l’occasion de la Fête...

Rapport d’allocation et d’impact des OLO vertes pour 2023

L’Agence fédérale de la Dette a le plaisir de présenter le rapport d’allocation et d’impact de 2023 pour les montants des deux OLO vertes émises en 2023, la sixième année d’émission d’obligations vertes par le Royaume de Belgique. En 2023, un...

L’impact du changement climatique sur la sécurité sociale

Ce numéro spécial de la Revue belge de sécurité sociale présente également des exemples provenant de plusieurs autres pays. Ainsi, le Brésil n’est pas seulement un pays qui subit de plein fouet les effets du changement climatique, mais il...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.