AccueilACTUALITESociétéDe la pandémie...

De la pandémie au progrès : Le pouvoir du volontariat capturé dans un documentaire révolutionnaire

Bruxelles, le 31 janvier 2024 – Press release. Alors que le monde continue de naviguer à travers les pandémies, les troubles et les défis sociétaux, le phare du volontariat brille, offrant de l’espoir et un chemin vers la transformation. Ce message est au cœur d’un événement à venir au siège de l’Église de Scientologie à Kyalami, en Afrique du Sud. Le 3 février, les églises de Scientology du monde entier, y compris celles de la région européenne, accueilleront un public diversifié de représentants de la société civile, de fonctionnaires, de dirigeants communautaires et de représentants du secteur pour la première de  » Operation : Do Something About It« , un documentaire qui capture l’essence et l’impact des efforts de volontariat dans le monde entier.

Ce documentaire est le fruit de plus de deux ans de service dévoué des ministres volontaires (VM) de Scientologie à travers le monde, et met en lumière leurs contributions significatives, en particulier lors de la pandémie de COVID-19.

Rendant hommage aux ministres volontaires de la communauté scientologue, le film met l’accent sur le rôle essentiel des ministres volontaires sud-africains. Ces volontaires ont effectué plus d’un million d’heures de service en première ligne en Afrique du Sud, collaborant avec les autorités pour aider à freiner la propagation du virus. Ils ont notamment nettoyé quelque 70 000 bâtiments, du gouvernement aux forces de l’ordre, afin d’assurer le bien-être et la sécurité de la population.

La campagne « Operation : Do Something About It » reflète la mission principale des ministres volontaires : apporter un soutien et une assistance inébranlables aux communautés qui en ont cruellement besoin. Cette mission est en résonance avec la vision de Ron Hubbard, le fondateur de la Scientologie, qui a lancé ce programme au milieu des années 1970 pour insuffler un but, la vérité et des valeurs spirituelles dans la vie des gens. Avec la devise « Nous pouvons faire quelque chose », le film met en lumière le dévouement des ministres volontaires à lutter contre la douleur, le mal et l’injustice à l’échelle mondiale et à les atténuer.

Le documentaire présente également les progrès significatifs réalisés par le programme des ministres volontaires en Afrique du Sud, avec plus d’un demi-million de personnes participant aux cours « Outils pour la vie » et près de 25 000 devenant des ministres volontaires certifiés après avoir suivi l’ensemble des 19 cours. Le film ne se contente pas de célébrer ces étapes importantes, il lance également un appel pour que davantage d’individus s’engagent dans le volontariat et aient un impact positif sur leur communauté.

La première du documentaire a eu lieu en Afrique et a été diffusée dans le monde entier, mais les histoires et le message qu’il contient ont une portée universelle. Pour l’Union européenne, où le volontariat fait partie intégrante du tissu social, le film offre des leçons et une motivation précieuses. Ivan Arjona, représentant de la Scientology auprès des institutions européennes et de l’ONU, a souligné l’opportunité pour les nations européennes de s’inspirer de l’expérience des ministres du Volontariat et d’adapter leurs stratégies pour relever efficacement les défis sanitaires et environnementaux.

De plus, le documentaire souligne l’importance cruciale de la collaboration intersectorielle et communautaire, incarnant les valeurs de solidarité et de coopération. En mettant en lumière l’impact des ministres volontaires de Scientologie en Afrique du Sud, le film encourage le public à réfléchir à la façon dont le volontariat peut favoriser la résilience, la guérison et le développement de sociétés plus compatissantes.

En conclusion, « Operation : Do Something About It » transcende son format documentaire pour devenir un puissant témoignage de l’esprit durable du volontariat et de l’effort collectif. Alors qu’il fait ses débuts en Afrique et atteint un public mondial, il nous invite tous à reconnaître que, face à l’adversité, des mesures concrètes peuvent être prises pour faire la différence. Les efforts des ministres volontaires de Scientologie nous rappellent le rôle essentiel que joue le volontariat dans la réalisation de changements transformateurs et la nécessité d’une action unie pour un monde meilleur.

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

La Régie des Bâtiments restaure la façade arrière du bâtiment du Conseil d’État à Bruxelles

Le siège du Conseil d’État se trouve depuis 1948 dans le quartier européen à Bruxelles, dans un hôtel appelé le « Palais du marquis d’Assche », du nom de son premier propriétaire.  Le bâtiment a été construit entre 1858 et...

Rendre à la nature plus que ce que nous prenons

Rassemblant des orateurs inspirants et des participants de divers États membres et institutions de l’UE – représentants du monde politique, académique, de la société civile et du secteur privé – la conférence a examiné comment l’intégration du concept de...

La Régie des Bâtiments recherche l’entreprise qui réalisera la restauration de la serre royale « Jardin d’Hiver » à Laeken !

Une architecture spectaculaire La serre « Jardin d’Hiver » a été construite par l’architecte Alphonse Balat entre 1874 à 1876. Elle fut la première de l’imposante cité de verre qui allait surgir dans le domaine de Laeken. Dès son achèvement,...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.