AccueilNederlandUn dirigeant juif...

Un dirigeant juif condamne les crimes de haine religieuse et appelle au respect des confessions minoritaires en Europe

S’exprimant avec passion au Parlement européen la semaine dernière, le rabbin Avi Tawil a attiré l’attention de toute urgence sur la longue histoire de crimes de haine antisémites visant des enfants visiblement juifs à travers le continent. Il a retracé les racines profondes du judaïsme en Europe au cours des millénaires et a appelé à l’unité et à la compréhension entre les différentes religions pour concrétiser la promesse d’une société européenne inclusive.

« Aujourd’hui, surtout après le 7 octobre, mais déjà depuis de très nombreuses années. Des enfants dans les rues d’Europe s’ils le souhaitent, ou si leurs parents le leur permettent, ou simplement s’ils travaillent à l’entretien des rues ou s’ils sortent d’une école juive. Et il y en a beaucoup. Ces enfants grandissent avec un traumatisme fait d’insultes et d’abus. C’est quelque chose de courant », a expliqué Tawil, directeur du Centre communautaire juif européen, une organisation à but non lucratif promouvant la culture juive.

L'eurodéputée Maxette Pirbakas, organisatrice de la réunion, s'est adressée aux dirigeants des minorités religieuses d'Europe, au Parlement européen.  2023
L’eurodéputée Maxette Pirbakas, organisatrice de la réunion, s’est adressée aux dirigeants des minorités religieuses d’Europe, au Parlement européen. Crédit photo : 2023 www.bxl-media.com

Tout en soulignant que les droits fondamentaux appartiennent à toutes les communautés, Tawil a averti que les Juifs européens sont encore souvent considérés comme n’étant pas pleinement européens. « Les Juifs de toute l’Europe ont payé le prix fort et un prix très élevé pour avoir 2 000 ans ou plus d’histoire sur ces terres », a-t-il fait remarquer, retraçant les contributions juives à la formation de la civilisation européenne depuis l’Antiquité.

Pourtant, Tawil a trouvé des raisons d’être optimiste dans la réunion même où il a pris la parole. L’événement au Parlement européen intitulé « Droits fondamentaux des minorités religieuses et spirituelles dans l’UE » a été organisé par l’eurodéputée française Maxette Pirbakas et a réuni des bahá’ís catholiques, protestants, musulmans, scientologues, hindous et d’autres chefs religieux.

« Nous discutions et apprenions ensemble et cela m’a donné beaucoup d’espoir. Ces moments de partage, ces moments, ces moments privilégiés qui nous permettent de comprendre que nous faisons tous partie de ce projet européen », a commenté Tawil.

Selon lui, défendre les droits de toutes les minorités spirituelles est essentielle pour réaliser la promesse unificatrice de l’Europe. « Si nous avons la même détermination, nous savons quelles sont nos valeurs, nous savons que nous devons être forts les uns pour les autres, pour les libertés de chacun, nous pouvons certainement avoir un impact », a-t-il lancé en conclusion.

Tawil a appelé les communautés religieuses à se rassembler dans la solidarité et à bénir l’Europe avec « la détermination de défendre ces droits fondamentaux importants pour chaque personne, chaque citoyen de cette belle Europe ».


Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Het verwelkomen van de kwetsbaren is leven in de stijl van het evangelie europahoy.new

Franciscus ontving in het Vaticaan de deelnemers aan de tweede editie van de "Cattedra dell'accoglienza" (voorzitter van welkom), die vandaag in Sacrofano wordt afgesloten. De uitnodiging die hij deed was niet het risico te lopen de dienstverlening aan...

Le changement climatique menace les antiquités

Une étude réalisée en Grèce montre comment les événements météorologiques affectent le patrimoine culturel La hausse des températures, la chaleur prolongée et la sécheresse affectent le changement climatique dans le monde entier. Aujourd'hui, la première étude menée en Grèce...

Minstens één op de acht mensen heeft overgewicht, waarschuwt de WHO europahoy.news

Dit komt overeen met één miljard mensen die in 2022 met de ziekte leven, een cijfer dat sinds 1990 onder volwassenen is verdubbeld en onder jongeren van vijf tot negentien jaar is verviervoudigd, volgens gegevens uit het onderzoek, gepubliceerd...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.