AccueilACTUALITELe Maroc sous...

Le Maroc sous le signe de la stabilité et de la diversification

Mi-octobre, le conseiller fédéral Parmelin, accompagné d’une délégation économique et scientifique, a visité le deuxième partenaire commercial de la Suisse en Afrique du Nord. Le voyage au Maroc a permis de jeter un regard passionnant sur le développement des infrastructures et l’industrialisation du pays.

Ces dernières années, le Maroc a fait des efforts considérables pour diversifier son économie. En outre, le pays se caractérise par une stabilité politique de longue date. La mission économique et scientifique du conseiller fédéral Parmelin, qui s’est déroulée du 14 au 16 octobre, a permis aux représentants économiques suisses de se faire une idée sur place.

HUB POUR L’AFRIQUE ET L’INDUSTRIALISATION

TangerMed, le plus grand port maritime industriel de la Méditerranée, est emblématique du développement des infrastructures au Maroc et du rôle du pays en tant que porte de l’Afrique. Dans ce contexte, le Maroc profite de sa position géographique stratégique entre l’Afrique et l’Europe ainsi que de son accès à l’Atlantique et à la Méditerranée. Grâce à plusieurs visites d’entreprises, la délégation économique a également pu avoir un aperçu important de l’industrialisation du pays dans des secteurs à haute valeur ajoutée (p.ex. l’industrie automobile, l’aéronautique et les énergies renouvelables). Pour continuer à encourager ce processus, l’État investit dans des zones franches telles que Casablanca Finance City ou Tanger Free Zone. Celles-ci offrent aux entreprises qui s’y installent divers avantages, par exemple en matière de fiscalité ou de réglementation.

AMÉLIORATION DES BONNES RELATIONS ÉCONOMIQUES ET DE LEUR COMPLÉMENTARITÉ

Le Maroc est un important partenaire commercial de la Suisse en Afrique du Nord. Les deux pays sont des économies ouvertes et étroitement intégrées dans le commerce mondial. Le commerce bilatéral a atteint son volume le plus élevé en 2022 avec 778 millions de francs suisses. En outre, la Suisse est un investisseur important au Maroc avec des investissements directs de 418 millions de francs suisses (2021). Outre le commerce classique de marchandises, le pays dispose en outre d’un grand potentiel de croissance, notamment dans le secteur financier et les énergies renouvelables.

Plusieurs rencontres avec les autorités ont eu lieu dans le cadre de la mission économique, notamment avec le ministre de l’investissement et du commerce. Lors de ces rencontres, les participants de la délégation économique, dirigée par Christoph Mäder, président d’economiesuisse, ont en outre pu faire part de leurs questions et préoccupations.

Les relations économiques bilatérales entre la Suisse et le Maroc reposent déjà sur un cadre solide de politique économique extérieure, avec l’accord de libre-échange AELE-Maroc et les accords de protection des investissements et de double imposition. En plus de ces accords bilatéraux, les deux pays font également partie de la Convention régionale sur les règles d’origine préférentielles paneuroméditerranéennes (Convention PEM). Afin de promouvoir davantage cette bonne coopération, il est toutefois important de continuer à réduire les barrières commerciales et les obstacles administratifs. La mission économique du conseiller fédéral Parmelin a démontré de manière impressionnante qu’il est possible d’approfondir encore les relations bilatérales d’affaires et d’investissement grâce à un dialogue ouvert.

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Transfert de membres du personnel de Fedasil au SPF Intérieur – Deuxième lecture

Lors du conclave budgétaire du 13 octobre 2023, il a été décidé de transférer l’exploitation du centre d’accueil ouvert « Dublin » sis à Zaventem, de Fedasil à l’Office des étrangers du SPF Intérieur à partir du 1er juillet 2024. Dans...

RUSSIE : Lourdes peines de prison pour 9 Témoins de Jéhovah dans le territoire occupé de Crimée

Neuf Témoins de Jéhovah vivant dans le territoire occupé de Crimée purgent actuellement de lourdes peines de prison, allant de 54 à 72 mois, pour avoir exercé leur droit à la liberté de réunion et de culte dans des...

Visages du dialogue interreligieux aujourd’hui

Par Martin Hoegger. www.hoegger.org La spiritualité des Focolari, mouvement reconnu par l'Église catholique, est également vécue, dans une certaine mesure, par les membres d'autres religions. Lors du congrès interreligieux récemment organisé par les Focolari, des témoignages de fidèles de...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.