AccueilACTUALITEInfos-diversSchaerbeek lutte contre...

Schaerbeek lutte contre le mal logement en sous-sol

Mérule, humidité importante, ventilation insuffisante, installations sanitaires inexistantes…. Le mal-logement est une réalité dans de nombreux quartiers résidentiels bruxelloises. À Schaerbeek, depuis 2015, le dispositif ILHO (Inspection Logement Huisvesting Onderzoek) piste et identifie toute situation de logement contraire à la dignité humaine. À l’honneur ces derniers mois : la lutte contre les logements en sous-sol/cave.

Les logements en sous-sol/cave illustrent à eux seuls l’ensemble des problèmes et des manquements aux normes d’habitabilité imposées par le Règlement Régional d’Urbanisme (manque d’aération, de lumière…). Face à ce type d’infraction, le propriétaire a le choix : soit il régularise le logement, soit il le supprime.

 

 

Beaucoup de logements détectés par le dispositif ILHO sont en outre souvent en surnombre par rapport à la situation urbanistique (c’est-à-dire, ils n’existent pas dans les registres urbanistiques). Dans ce cas, le propriétaire court le risque d’être taxé pour logement surnuméraire exploité jusqu’à ce que celui-ci ne soit plus mis en location ou qu’il soit régularisé par un permis d’urbanisme.

Et les locataires ?

Premières victimes du mal-logement, Schaerbeek veille à informer les locataires sur les recours possibles à l’encontre des propriétaires. La commune leur propose des conseils juridiques et administratifs en matière de location et de recherche de logement. 

Sur le site de la police, polbruno.be : retrouvez les coordonnées de votre inspecteur·rice de quartier ou prenez rendez-vous en ligne via l’onglet “Votre Quartier”.

 

ILHO, un bel exemple de collaboration entre la Police et la commune

Le dispositif ILHO est né d’une collaboration entre le service Urbanisme de Schaerbeek et la Zone de Police Bruxelles Nord. Ce partenariat permet aux inspecteur·rice·s de quartier d’avoir une meilleure connaissance de la situation urbanistique dans leur quartier et de venir en aide aux éventuelles victimes. En effet, la lutte contre les marchands de sommeil est un travail d’enquête de longue haleine, facilité par la bonne collaboration entre les services publics.

Un dispositif win-win

Ces actions communes permettent aussi aux policiers de contrôler les personnes inscrites au Registre National dans un logement et, le cas échéant, de proposer la radiation d’une personne inscrite erronément à une adresse. Rien de plus frustrant que de recevoir un courrier officiel ou une lettre d’huissier adressée à une personne ne vivant plus dans votre domicile.

Source link

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Quartier Royale Sainte-Marie : les résultats de l’évaluation et les améliorations prévues

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan de circulation, Schaerbeek s’est engagée dans un processus continu d’évaluation. Après plus d’un an et la fin de plusieurs chantiers, il est aujourd’hui possible de tirer un premier...

Visite de Travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne pour Renforcer la Coopération Sécuritaire

Le 26 juin 2024, le pôle DGSN-DGST a publié un communiqué concernant la visite de travail de M. Abdellatif HAMMOUCHI en Allemagne du 24 au 26 juin 2024, à la tête d'une délégation sécuritaire du pôle. Selon ce communiqué : Cette...

Les liens de Garry Cartwright avec la propagande russe : enquête sur une affaire de désinformation à Bruxelles

25 juin 2024 Garry Cartwright, journaliste, éditeur et propriétaire des sites d’information EU Today et EU Reporter, est au centre d’une polémique sur la propagande pro-russe en Europe, dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Dans...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.