AccueilNederlandLe HCR est...

Le HCR est de plus en plus préoccupé par le sort des réfugiés fuyant la région du Karabakh

Quelque 19 000 réfugiés auraient quitté la région économique du Karabakh de la République d’Azerbaïdjan, dont de nombreuses personnes âgées, femmes et enfants.

HCR La porte-parole Shabia Mantoo a appelé toutes les parties à protéger les civils et à respecter pleinement le droit international humanitaire relatif aux réfugiés leur permettant un passage en toute sécurité.

Toutes les parties doivent « s’abstenir de toute action susceptible de provoquer le déplacement de civils et garantir leur sûreté, leur sécurité et leurs droits humains, et personne ne devrait être contraint de fuir son foyer », a déclaré Mme Mantoo, s’exprimant lors d’un briefing prévu par l’agence des Nations Unies à Genève.

Guterres « très préoccupé » par les déplacements de population

Lors du point de presse régulier de midi destiné aux journalistes à New York, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré que le chef de l’ONU, António Guterres, était « très préoccupé » par ce déplacement.

« Il est essentiel que les droits des populations déplacées soient protégés et qu’elles reçoivent le soutien humanitaire qui leur est dû », a déclaré le porte-parole.

Il a souligné qu’à ce stade, l’ONU n’était « pas impliquée dans la situation humanitaire » dans la région, mais le bureau de coordination de l’aide de l’ONU (OCHA) est sur le terrain en Arménie.

Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan à propos de la région dure depuis plus de trois décennies, mais un cessez-le-feu et une déclaration trilatérale ont été convenus il y a près de trois ans, après six semaines de combats, par les dirigeants de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan et de la Russie, conduisant au déploiement de forces armées. plusieurs milliers de soldats de la paix russes.

Au milieu de la reprise des combats la semaine dernière et de l’arrivée des premiers réfugiés en Arménie, le chef de l’ONU a appelé à un accès complet des travailleurs humanitaires aux personnes dans le besoin.

Appel de désescalade

M. Guterres a également appelé à une désescalade « dans les termes les plus forts » et à un respect « plus strict » du cessez-le-feu de 2020 et des principes du droit international humanitaire.

Faisant écho à cet appel, Mme Mantoo du HCR a expliqué mardi qu’au milieu d’une situation « complexe et multiculturelle », l’accès à l’asile doit être maintenu pour les personnes ayant besoin d’une protection internationale « afin de garantir que les personnes soient traitées avec humanité, que leurs droits soient protégés et respectés ». , et qu’ils puissent accéder à la protection et à la sécurité dont ils ont besoin ».

Un soutien est également nécessaire pour les pays en première ligne qui accueillent des personnes ayant besoin de protection, a déclaré Mme Mantoo.

Le responsable du HCR a également appelé à « des alternatives pour un séjour légal » et à « une expansion des voies régulières et sûres afin que les gens n’aient pas à risquer leur vie et que nous ne soyons pas confrontés à ce type d’arriérés et de pressions ».

Appel à la solidarité internationale

Elle a réitéré que la réponse régionale nécessite une solidarité internationale et un effort concerté de la part de tous les États et parties prenantes.

Concernant les équipes du HCR sur le terrain en Arménie, Mme Mantoo a expliqué qu’elles surveillaient la situation de près.

Les gens « souffrent des effets du traumatisme et de l’épuisement et ont besoin d’un soutien psychosocial urgent », a déclaré Mme Mantoo, ajoutant que le gouvernement arménien dirigeait la réponse et qu’il devrait faire appel à la communauté internationale pour obtenir un soutien supplémentaire.

Pour sa part, l’agence des Nations Unies a également fourni une assistance, notamment des articles non alimentaires, des lits portables, des matelas et de la literie. « Il y a également un besoin d’abris, de vêtements chauds et d’autres articles non alimentaires essentiels. Et nous mobilisons une aide supplémentaire et nous coordonnons avec le gouvernement local et nos partenaires pour répondre aux besoins croissants », a-t-elle ajouté.

Dans une déclaration publiée Mardi soir, le chef des droits de l’homme de l’ONU, Volker Türk, a ajouté son inquiétude face à l’évolution de la situation.

« Toute violation signalée des droits de l’homme ou du droit international humanitaire nécessite un suivi, y compris des enquêtes rapides, indépendantes et transparentes pour garantir que les victimes répondent de leurs actes et obtiennent réparation », a-t-il déclaré.

Il a rappelé que tous les pays ne doivent pas refuser aux minorités ethniques, religieuses ou linguistiques « le droit de jouir de leur propre culture, de professer et de pratiquer leur propre religion ou d’utiliser leur propre langue ».

Lien source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Voorzitter Metsola van EUCO: De interne markt is de grootste economische motor van Europa

In haar toespraak voor de buitengewone Europese Raad die vandaag in Brussel werd gehouden, benadrukte de voorzitter van het Europees Parlement, Roberta Metsola, bijvoorbeeld de volgende kwesties: Verkiezingen voor het Europees Parlement “Binnen vijftig dagen zullen honderden miljoenen Europeanen naar de...

Un rapport de l’ONU détaille le « climat de peur » dans les zones occupées par la Russie en Ukraine

S'appuyant sur plus de 2 300 témoignages de victimes et de témoins, le rapport détaille les mesures prises par la Russie pour imposer la langue, la citoyenneté, les lois, le système judiciaire et les programmes éducatifs russes dans les...

Faith and Freedom Summit III, « Faire de celui-là un monde meilleur »

La coalition d'ONG du Faith and Freedom Summit III a conclu ses conférences en montrant l'impact et les défis des organisations confessionnelles au service de la communauté européenne. Dans un environnement accueillant et prometteur, dans les murs du Parlement européen, une...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.