AccueilNederlandL'actualité mondiale en...

L’actualité mondiale en bref : La crise s’aggrave pour les enfants du Mali, mises à jour sur les droits humains en provenance du Brésil et du Monténégro

UNICEF Le représentant au Mali, Pierre Ngom, a déclaré aux journalistes à Genève que des dizaines d’enfants ont été tués rien que ce mois-ci par des groupes armés non étatiques dans le nord et le centre du pays.

Une attaque contre un bateau sur l’axe Gao-Tombouctou, le 7 septembre, a coûté la vie à au moins 24 jeunes.

M. Ngom a appelé à une action urgente pour protéger et soutenir les enfants au Mali : « Les investissements dans la paix et la sécurité doivent aller de pair avec la scolarisation et l’apprentissage de tous les enfants, entièrement vaccinés, protégés contre de graves violations et exempts de malnutrition. »

Retrait des opérations de maintien de la paix

Il a déclaré que l’insécurité accrue a été encore amplifiée par le départ actuel des soldats de maintien de la paix de l’ONU.

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) le retrait est prévu pour la fin de l’année. M. Ngom a souligné que MINUSMA contribuait à assurer la sécurité des équipes de l’UNICEF mettant en œuvre des campagnes de vaccination dans les zones dangereuses.

Selon l’UNICEF, à quelques semaines de la rentrée scolaire 2023-2024, plus de 1 500 écoles sur 9 000 ne sont pas fonctionnelles.

Dans la région de Ménaka, au sud-est, la moitié des écoles sont fermées. Au total, un demi-million d’enfants sont touchés, mais l’UNICEF travaille avec le gouvernement pour dispenser des cours par le biais de programmes radiophoniques et recruter des volontaires communautaires pour remplacer les enseignants.

Brésil : le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme salue la décision « encourageante » sur les revendications territoriales des peuples autochtones

Le bureau des droits de l’homme de l’ONU (HCDH) a salué mardi une récente décision de la Cour suprême du Brésil en faveur d’une affaire de droits fonciers intentée par les peuples autochtones.

Le HCDH a déclaré que la décision historique rejetait les restrictions temporelles imposées aux revendications des peuples autochtones sur leurs terres ancestrales et l’a qualifiée de « très encourageante ».

Un argument juridique opposé aurait empêché les peuples autochtones qui ne vivaient pas sur leurs terres ancestrales il y a 35 ans de les revendiquer aujourd’hui ; 1988 est l’année où la constitution du Brésil a été adoptée.

Le HCDH a déclaré que de telles limites auraient « perpétué et aggravé les injustices historiques subies par les peuples autochtones du Brésil ».

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme a déclaré qu’il restait préoccupé par le fait qu’un projet de loi actuellement discuté au Congrès cherchait à imposer la date limite de 1988, projet de loi qui a maintenant été rejeté par la Cour suprême.

L’incapacité à garantir l’indépendance judiciaire entrave la justice au Monténégro, selon un expert de l’ONU

L’incapacité à élire un septième membre de la Cour constitutionnelle, le procureur suprême et de nouveaux membres non professionnels du conseil judiciaire du Monténégro a mis en péril les projets de réforme judiciaire dans ce pays, a déclaré mardi un expert indépendant des Nations Unies en matière de droits de l’homme.

Margaret Satterthwaite, rapporteuse spéciale des Nations Unies sur l’indépendance des juges et des avocats, a déclaré : dans un rapport à l’issue d’une visite officielle sur place, que cela entraverait l’accès à la justice « pour tous ses citoyens ».

Elle a ajouté que le Parlement du Monténégro n’avait pas réussi, à plusieurs reprises, à élire les nouveaux membres nécessaires pour doter ces institutions importantes.

« En conséquence, le leadership stratégique de ces institutions fait défaut, et la planification et l’action pour la réforme du système ne sont pas possibles », a-t-elle déclaré.

« Un pays au-dessus de la politique »

« Les députés doivent placer les intérêts de leur pays avant la politique et veiller à ce que ces nominations aient lieu sans plus attendre. »

Mme Satterthwaite a déclaré qu’elle avait rencontré des juges et des procureurs qui ont déclaré travailler dans des conditions manifestement sous-financées.

Les bâtiments étaient vieux, trop petits et en mauvais état. Les bureaux manquaient, ce qui créait des risques pour la sécurité des juges et des procureurs. Les technologies de l’information et la numérisation les plus récentes font cruellement défaut, a-t-elle déclaré.

« Lors de mes visites dans les tribunaux, j’ai été choqué de constater et d’entendre parler d’installations inadéquates pour le stockage des archives et des preuves, notamment des armes à feu et des drogues », a ajouté l’expert indépendant.

Les rapporteurs spéciaux et autres experts indépendants sont nommés par l’ONU Conseil des droits de l’hommene font pas partie du personnel et ne reçoivent pas de salaire pour leur travail d’enquête.

Lien source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

De VN stellen de Internationale Dag van bezinning over de genocide in Srebrenica in europahoy.news

Door een resolutie met dezelfde titel aan te nemen, vroeg de Vergadering de secretaris-generaal ook om een ​​outreachprogramma over de genocide in Srebrenica op te zetten ter voorbereiding op de dertigste verjaardag volgend jaar. Het is meer veroordeelde elke ontkenning...

Après 76 ans : le cercueil du tsar Ferdinand part lundi pour la Bulgarie

Le cercueil contenant la dépouille mortelle du tsar Ferdinand part lundi soir pour la Bulgarie. Cela a été rapporté par l'Église catholique « St. Augustin» dans la ville allemande de Coburg, dans la crypte de laquelle le...

De Regie der Gebouwen onthult eerste gerestaureerde deel van de voorgevel van het Brusselse Justitiepaleis en het standbeeld Minerva

Het buitenschrijnwerk van de voorgevel wordt gerestaureerd en opnieuw geschilderd. Hiervoor werden al testrestauraties uitgevoerd.   Een aantal van de ruiten wordt voorzien van  nieuwe beglazing. Afhankelijk van de ruimtes zal het gaan om veiligheids- of anti-inbraakglas (hoogbeveiligde ruimtes) ofwel...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.