AccueilassureursDeuxième avenant à...

Deuxième avenant à la convention entre les pharmaciens et les organismes assureurs

L’avenant prévoit le cadre du remboursement de la prestation « Revue de la médication » et en fixe la rémunération. Le projet d’arrêté royal octroie l’honoraire pour cette prestation.

La prestation « Bon usage des médicaments » (BUM) consiste en un accompagnement ou un suivi personnalisé par le pharmacien de référence en concertation avec le patient et le médecin traitant. Elle vise à optimiser les traitements médicamenteux ainsi que la concertation multidisciplinaire et est destinée aux patients qui ont ingéré de manière chronique cinq médicaments remboursés ou plus au cours des douze derniers mois. Ils peuvent bénéficier d’une revue de la médication remboursée toutes les deux années civiles.

Si cette prestations est gratuite pour les patients, les pharmaciens reçoivent quant à eux une indemnité de 95,40 euros TVA incluse.

Le projet d’arrêté royal est transmis pour avis au Conseil d’État.

Deuxième avenant à la Convention du 1er janvier 2022 entre les pharmaciens et les organismes assureurs en exécution de la Loi relative à l’assurance soins de santé et indemnités coordonnée le 14 juillet 1994

Arrêté royal modifiant l’arrêté royal du 16 mars 2010 visant l’instauration d’honoraires pour la délivrance d’une spécialité pharmaceutiques remboursable dans une officine ouverte au public (Medication Review)

Lien de la source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Transfert de membres du personnel de Fedasil au SPF Intérieur – Deuxième lecture

Lors du conclave budgétaire du 13 octobre 2023, il a été décidé de transférer l’exploitation du centre d’accueil ouvert « Dublin » sis à Zaventem, de Fedasil à l’Office des étrangers du SPF Intérieur à partir du 1er juillet 2024. Dans...

Journée mondiale des lanceurs d’alerte : le Médiateur fédéral et l’Institut fédéral des droits humains informent les lanceurs d’alerte.

Dans le secteur privé, le Médiateur fédéral examine et coordonne le traitement des signalements de violation de la législation au sein des entreprises, en toute confidentialité. Les signalements sont transmis aux autorités compétentes pour enquête. Le Médiateur fédéral traite également...

La Belgique interdit l’exportation de carburants toxiques

La situation belge était devenue préoccupante depuis avril 2023, date à laquelle les producteurs et négociants de pétrole n’étaient plus autorisés à exporter les carburants très polluants vers l’Afrique de l’Ouest à partir des Pays-Bas. Vu la proximité géographique,...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.