AccueilNederlandCour européenne des...

Cour européenne des droits de l’homme : la Bulgarie reconnaît les familles homosexuelles

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a obligé la Bulgarie à créer un cadre juridique pour reconnaître les relations homosexuelles. La décision a été prise dans l’affaire Koilova et Babulkova contre la Bulgarie, a informé l’avocate Denitsa Ljubenova, qui représente la famille.

Six ans de lutte avec les institutions bulgares

Lilia Babulkova et Darina Koilova sont ensemble depuis plus de 14 ans. En 2016, ils se sont mariés en Grande-Bretagne, mais depuis 2017, les institutions bulgares refusent d’enregistrer leur mariage.

La Cour EDH a statué que les partenaires ne peuvent pas réglementer les aspects essentiels de leur vie de couple, tels que ceux liés à la propriété, à l’entretien, à la protection contre la violence domestique et à l’héritage, comme une famille officiellement reconnue. Ils ne peuvent pas non plus faire référence à l’existence de leurs relations dans les relations avec les autorités judiciaires ou administratives, résume Ljubenova. Le tribunal estime qu’aucun des motifs de violation de l’intérêt public avancés par le gouvernement ne prévaut sur l’intérêt des requérants à bénéficier d’une reconnaissance adéquate et d’une protection juridique de leur relation, écrit « Deutsche Welle ».

Des modifications au Code de la famille arrivent

«Cela était nécessaire pour encourager le législateur bulgare à créer un cadre juridique. Jusqu’à présent, nous n’avions aucune obligation extérieure d’en créer un », a déclaré Denitsa Ljubenova à DV. « Désormais, pour remplir ses obligations positives et mettre fin à la violation, elle doit créer un cadre juridique, ce qui nécessitera des modifications du code de la famille. »

Photo illustrative d’Artem Podrez : https://www.pexels.com/photo/two-kids-doing-some-artworks-6941096/

Lien source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Ik wacht op je in Rome, laten we bidden voor degenen die lijden onder oorlogen europahoy.new

In het Regina Caeli lanceert de paus opnieuw de uitnodiging om deel te nemen aan de eerste Wereldkinderdag die op 25 en 26 mei wordt gevierd: "We hebben uw vreugde en het verlangen naar een betere wereld nodig." ...

Première personne : « Je ne représente plus rien » – Voix des déplacés en Haïti

Lui et d'autres ont parlé à Eline Joseph, qui travaille pour l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Port-au-Prince avec une équipe qui apporte un soutien psychosocial aux personnes qui ont fui leur domicile à cause de la violence...

‘Ik ben niets meer waard’ – Stemmen van ontheemden in Haïti europahoy.news

Hij en anderen spraken met Eline Joseph, die voor de Internationale Organisatie voor Migratie (IOM) in Port-au-Prince werkt met een team dat psychosociale steun biedt aan mensen die hun huizen zijn ontvlucht vanwege geweld en onveiligheid. ze sprak met VN-nieuws...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.