AccueilACTUALITELa croissance du...

La croissance du PIB de l’OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023

Le produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE a augmenté de 0,4 % en rythme trimestriel au deuxième trimestre 2023, en légère baisse par rapport à la croissance de 0,5% du trimestre précédent, selon des estimations provisoires. Cela prolonge le tendance constante de croissance modérée observée depuis le premier trimestre 2022.

Dans le G7, la croissance trimestrielle du PIB s’est légèrement accélérée, à 0,5 % au deuxième trimestre 2023, contre 0,4 % au premier trimestre. Cela reflète un bilan mitigé parmi les pays du G7. D’une part, la croissance du PIB a sensiblement augmenté au Japon (à 1,5% au deuxième trimestre 2023, contre 0,9% au premier trimestre) et en France (à 0,5%, contre 0,1%). La croissance s’est également accélérée, quoique plus marginalement, aux États-Unis et au Royaume-Uni (respectivement 0,6 % et 0,2 % au deuxième trimestre, contre 0,5 % et 0,1 % au premier trimestre). En revanche, le PIB s’est contracté en Italie au deuxième trimestre 2023 (moins 0,3 %) après une croissance de 0,6 % au premier trimestre. La croissance a également ralenti au Canada (à 0,3 % au deuxième trimestre, contre 0,8 % au premier trimestre). La croissance est restée stable en Allemagne au deuxième trimestre, après s’être contractée au cours des deux trimestres précédents (graphique 1).

Plusieurs pays du G7 ont publié des détails sur principaux facteurs à l’origine de l’évolution du PIB. Au Japon, les exportations nettes (exportations moins importations) ont été le principal moteur de la croissance, reflétant une augmentation de 3,2 % des exportations et une baisse de 4,3 % des importations, tandis que la consommation privée s’est contractée au deuxième trimestre (de moins 0,5 %). De même, en France, les exportations nettes ont soutenu la croissance tandis que la consommation privée s’est contractée (de moins 0,3 %). En revanche, au Royaume-Uni, l’augmentation des dépenses privées et publiques a soutenu la croissance, tandis que les exportations nettes ont continué de freiner la croissance. Ce dernier cas a également été le cas en Allemagne, reflétant une baisse des exportations de 1,1%. Aux États-Unis, l’investissement et la consommation privée ont contribué à la croissance du PIB, même si la croissance de la consommation privée a nettement ralenti (à 0,4 % au deuxième trimestre, contre 1,0 % au premier). Selon une analyse préliminaire publiée par l’Italie, la contraction de son PIB reflète une réduction de la demande intérieure (y compris la variation des stocks).

De la Pays de l’OCDE les plus proches (géographiquement) de la guerre en Ukraine, le PIB s’est fortement redressé en Lituanie au deuxième trimestre 2023, avec une croissance de 2,8 %, contre une contraction de 2,1 % au premier trimestre. En revanche, le PIB s’est fortement contracté en Pologne au deuxième trimestre 2023 (moins 3,7 %) après une croissance de 3,8 % au premier trimestre. Le PIB a continué de se contracter en Hongrie (moins 0,3 %) pour le quatrième trimestre consécutif.

Parmi autre Pays de l’OCDE pour lesquelles des données sont disponibles, l’Irlande a enregistré la plus forte croissance du PIB (3,3 %) au deuxième trimestre, suivie par la Slovénie (1,4 %) et le Costa Rica (1,3 %). En revanche, le PIB s’est contracté dans dix pays de l’OCDE, notamment en Pologne (moins 3,7 %), suivi de la Suède (moins 1,5 %) et de la Colombie (moins 1,0 %).

Le PIB de la zone OCDE a dépassé de 5,1 % son niveau d’avant la pandémie (T4 2019) au deuxième trimestre 2023. Dans le G7, le PIB a dépassé de 4,0 % son niveau d’avant la pandémie, même si au Royaume-Uni, le PIB est resté légèrement inférieur à son niveau d’avant la pandémie (figure 2). Ailleurs dans la zone OCDE, Le PIB était supérieur Niveaux du quatrième trimestre 2019 au deuxième trimestre 2023 dans tous les pays pour lesquels des données étaient disponibles, à l’exception de la République tchèque. L’Espagne, pays de l’OCDE le plus durement touché par la pandémie (avec une contraction du PIB de 11,3% en 2020), a dépassé son niveau de PIB d’avant la pandémie pour la première fois au deuxième trimestre 2023[1]de 0,4%.

Figure 1 – Produit intérieur brut (variation trimestrielle)

Variation en pourcentage par rapport au trimestre précédent, données désaisonnalisées

La croissance du PIB
La croissance du PIB de la zone OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 20235

* Au deuxième trimestre 2023, l’Allemagne et l’Union européenne ont enregistré une croissance nulle. Au premier trimestre 2023, la zone euro a enregistré une croissance nulle.

Figure 2 – Produit intérieur brut (évolution depuis le T4 2019)

Taux de croissance cumulé (pourcentage), données désaisonnalisées

image 5 La croissance du PIB de l'OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023
La croissance du PIB de la zone OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023 6

Tableau 1 – Croissance trimestrielle (en glissement trimestriel) du PIB réel

Variation en pourcentage par rapport au trimestre précédent, données désaisonnalisées

image 3 La croissance du PIB de l'OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023
La croissance du PIB de la zone OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023 7

..: pas disponible

Source : OCDE (2023) Comptes nationaux trimestriels (base de données)

Tableau 2 – Croissance trimestrielle (sur un an) du PIB réel

Variation en pourcentage par rapport au même trimestre de l’année précédente, données désaisonnalisées

image 4 La croissance du PIB de l'OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023
La croissance du PIB de la zone OCDE ralentit légèrement au deuxième trimestre 2023 8

..: pas disponible

Source : OCDE (2023) Comptes nationaux trimestriels (base de données)


[1] Selon des estimations antérieures, publiées le 23rd juin, l’Espagne a déjà dépassé son niveau d’avant la pandémie au premier trimestre 2023. Cependant, suite aux révisions ultérieures, apportées le 28ème de juillet, cela ne s’est en réalité produit qu’au deuxième trimestre 2023.

Publié à l’origine dans The European Times.

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Plus de 2 000 domiciles de Témoins de Jéhovah perquisitionnés en 6 ans en Russie

Depuis l'interdiction des Témoins de Jéhovah en 2017, plus de 2 000 domiciles de croyants ont été soumis à de longues perquisitions. Près de 400 personnes ont été jetées en prison et 730 croyants ont été inculpés au...

Rompre le silence sur les chrétiens persécutés

Chrétiens présécutés – L'eurodéputé Bert-Jan Ruissen a organisé une conférence et une exposition au Parlement européen le 18 septembre pour sensibiliser à la persécution des chrétiens dans le monde. Il a souligné la nécessité pour l'UE de prendre...

Abaya-verbod op Franse scholen heropent omstreden Laïcité-debat en diepe verdeeldheid

Dat blijkt uit een nieuwsbrief van de in Brussel gevestigde NGO Mensenrechten zonder grenzenHet einde van de zomervakantie in Frankrijk, bekend als de ‘rentrée’, brengt vaak hernieuwde sociale spanningen met zich mee. Dit jaar volgde dat patroon, toen...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.