AccueilACTUALITEPolitiqueLes filtres à...

Les filtres à cigarette font plus de mal que de bien

Le tabagisme est l’un des principaux facteurs prédictifs de décès prématuré et de perte de qualité de vie. Chaque année, plus de 14 000 Belges meurent des suites du tabagisme. Malgré cela, un Belge sur cinq reste attaché à la cigarette.
 
Depuis de nombreuses années, les fumeurs utilisent généralement une cigarette à filtre. Cependant, il n’y a pas d’argument scientifique pour encourager l’utilisation de ces derniers. En effet, ils créent un faux sentiment de sécurité. Le fumeur pense, à tort, que le filtre réduit les effets nocifs de la fumée de tabac. Or, c’est le contraire qui est vrai : bien que le filtre bloque une partie des particules de suie et de nicotine, la modification du mode de combustion augmente la formation d’importantes substances cancérigènes. Les fumeurs inhalent également plus fréquemment et/ou plus profondément pour compenser la réduction de l’apport en nicotine liée à la présence du filtre. Au lieu de protéger contre le cancer du poumon, les filtres ont surtout favorisé, au fil des années, un changement de type de cancer du poumon.

Lien de la source

Lien de la source

Publicité

Plus articles a lire

spot_img
spot_img

Faites la subscription avec nous

Lire ausi The European Times.

Lire la suite

Participation belge à l’EDIC « 1+Million Genomes » pour un Genomic Data Infrastructure

L’initiative « 1+ Million Genomes » (1+MG) de la Commission européenne vise à permettre un accès sécurisé à la génomique et aux données cliniques associées dans toute l’Europe afin d’améliorer les soins et d’approfondir la recherche pour promouvoir les soins de...

Transfert de membres du personnel de Fedasil au SPF Intérieur – Deuxième lecture

Lors du conclave budgétaire du 13 octobre 2023, il a été décidé de transférer l’exploitation du centre d’accueil ouvert « Dublin » sis à Zaventem, de Fedasil à l’Office des étrangers du SPF Intérieur à partir du 1er juillet 2024. Dans...

Journée mondiale des lanceurs d’alerte : le Médiateur fédéral et l’Institut fédéral des droits humains informent les lanceurs d’alerte.

Dans le secteur privé, le Médiateur fédéral examine et coordonne le traitement des signalements de violation de la législation au sein des entreprises, en toute confidentialité. Les signalements sont transmis aux autorités compétentes pour enquête. Le Médiateur fédéral traite également...

Profitez d'un accès exclusif à l'ensemble de notre contenu

Bientôt, nous aurons un abonnement en ligne et vous pourrez débloquer tous les articles que vous rencontrerez.